Belles chapelles du Minervois :

La chapelle de Saint-Germain

En suivant les sentiers empierrés qui serpentent parmi les lauzièrs, le randonneur se rendra sans peine de Notre-Dame de Centeilles à la chapelle de Saint-Germain, située à quelques kilomètres. Son pèlerinage le conduira, à travers la garrigue caillouteuse et les pins où gronde le vent du Nord, vers une la pinède qui abrite l'un des plus beaux édifices religieux de la région.

Après la profusion de couleurs des peintures de Notre-Dame de Centeilles, le visiteur ne peut qu'être saisi par la rigueur et la solennité de cette chapelle, édifiée au XIIe siècle, puis modifiée à plusieurs reprises, et remarquablement restaurée. Sitôt franchi le seuil, c'est dans un autre monde que l'on pénètre : la fournaise de l'été et les rythmes obsédants des cigales s'arrêtent au portail. Ici, tout n'est que fraîcheur, silence et recueillement.

Bien qu'en harmonie avec la sobriété de l'édifice, les ornements muraux n'en sont pas moins remarquables. Le rehaussement des arches de portes et de fenêtres par des demi-cercles de pierre volcanique  rappelle celui que l'on voit dans la partie la plus ancienne de la cathédrale Saint-Just, à Narbonne, comme en témoigne le cliché ci-dessous.

Plusieurs chapiteaux extérieurs portent des sculptures simples, mais curieuses. Notons sur la photo de gauche l'insert de pierre noire.

L'édifice présente d'autres particularités intéressantes, tels la polychromie discrète des pierres, le décalage du porche et du portail principal, et les arcs multiples surmontant certaines fenêtres.

 

 

Retour au menu "Belles chapelles du Minervois"

  • google-plus-square
  • Twitter Square
  • facebook-square

Copyright Claire et Robert Belmas

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now