Fortifications rustiques :

les enceintes protohistoriques

Ce sont des fortifications de contours, en pierres sèches, qui défendaient des sommets

 

Trois enceintes protohistoriques sont encore visibles sur le Causse Méjean :

 

 

  • celle de Drigas (dite aussi de la Rode, ou de Hures-la Parade),

  • celle du Tourel (ou de la Tourelle), près de Mas Saint Chély,

  • celle du Mont Buisson.

Vue aérienne (Google Earth) de l'enceinte protohistorque de Drigas
Vue rapprochée oblique (Google Earth) de l'enceinte protohistorique de Drigas)

L'enceinte protohistorique de Drigas (images Google Earth), mesure 150 mètres sur 110. Vieille de 2500 ans, elle domine la solitude du Causse Méjean. Edifiée sur un colline aménagée en terrasses autrefois habitées, elle servait de refuge en cas de menace.

Fortifications protohistoriques, enceinte fortifiée de Drigas, vue des vestiges du mur 1
Fortifications protohistoriques, enceinte fortifiée de Drigas, vue des vestiges du mur 2
Fortifications protohistoriques, enceinte fortifiée de Drigas, vue des vestiges du mur 3.

Les vestiges du mur sont encore imposants. Leur hauteur initiale est estimée à quatre mètres. Des sondages ont montré que des habitations s'appuyaient directement sur la partie intérieure de l'enceinte. L'espace central était laissé libre pour les troupeaux.

Fortifications protohistoriques, enceinte fortifiée du Tourel, vue élargie.
Vue aérienne (Google Earth) de l'enceinte protohistorique du Tourel.

Le terrible incendie, fruit de la négligence humaine, qui a ravagé toute une partie du Causse Méjean en 2003, aura eu pour seul mérite de mieux révéler au regard l'enceinte du Tourel, normalement sous la végétation, et que nous apercevons ici parmi les squelettes tragiques des arbres. La vue aérienne (Google earth) fait apparaître un état plus dégradé que celui de l'enceinte de Drigas.

Fortifications protohistoriques, enceinte fortifiée du Tourel et Chapelle de St Côme.
Fortifications protohistorique, enceinte fortifiée du Tourel, vue rapprochée
Fortifications protohistoriques, enceinte fortifiée du Tourel, vue des vestiges du mur.

L'enceinte domine la belle chapelle de Saint-Côme que nous voyons ici sur le bord du chemin. Plus modeste que celle de Drigas, l'enceinte du Tourel reposait toutefois sur les mêmes principes de construction

Fortifications protohistoriques, enceinte fortifiée de Mont Buisson, vue des vestiges du mur.

L'enceinte du Mont Buisson est engloutie par la forêt. Nul chemin ne mène plus ici. Il semble que le Mont Buisson ait été un lieu de culte et le siège d'un temple rustique. L'enceinte mesure environ 120 mètres sur 80. Le mur, très délabré, est encore visible sous la mousse et la végétation dense, et l'on peut en suivre le contour au prix de quelques acrobaties.

 

 

Retour au menu "fortifications rustiques"