Monts de Blond :

les menhirs

 

Au détour d'un sentier, le randonneur peut découvrir des spécimens tout à fait remarquables, chargés de légendes et d'histoire locale.

Beau et imposant menhir de Ceinturat avec sa corniche, vue de face.
Imposant menhir de ceinturat avec sa corniche, vue de profil.
Imposant menhir de Ceinturat avec sa corniche, vue de trois-quart.

L'imposant menhir de Ceinturat se dresse à plus de cinq mètres au-dessus du sol. Il est enterré de deux mètres. A mi-hauteur se trouve une petite corniche sur laquelle, selon la coutume, il fallait parvenir à lancer une pierre si l'on voulait se marier dans l'année.

 

Emouvante chapelle du Bois du Rat

Notre randonnée nous amène à la simple, mais touchante, chapelle du Bois du Rat où étaient organisées autrefois des processions pour demander la guérison des animaux malades.

Très beau menhir gravé, vue générale.
Très beau menhir gravé, vue rapprochée.
Très beau menhir gravé, vue de détail des gravures.

Gravée d'une centaine de signes, la belle pierre à cupules d'Arnac, de plus de trois mètres de hauteur totale, a été redressée en 1985. Lorsqu'elle reposait au sol, une vieille croyance locale disait que la retourner permettait de faire venir la pluie.

Beau menhir du Pic dans la forêt, vue latérale.
Beau menhir du Pic dans la forêt, vue arrière.
Beau menhir du Pic dans la forêt, vue de face.

Le menhir du Pic, de plus de trois mètres de hauteur émergée, a été, lui aussi, redressé en 1985. Il est malheureusement brisé.

 

Retour au menu "Les Mégalithes des Monts de Blond".