De la nuit des temps à l'antiquité :

un village antique

Souvent qualifié dans certains guides, ou sur les cartes, de "village protohistorique", cet habitat semi-troglodytique a été incrusté dans le chaos rocheux qui lui servait de structure. Une vingtaine d'habitations de petite taille (quelques mètres carrés) ont été recensées. Ce village remonte en fait au début de notre ère, mais il a été partiellement utilisé jusqu'au siècle dernier.

 

Il faut toutefois garder en mémoire que l'implantation humaine sur le site des Arcs de Saint-Pierre est beaucoup plus ancienne ainsi qu'en attestent les vestiges découverts à la grotte de la Baumelle.

Vestiges du village protohistorique, ruines, murs écroulés
Vestiges du village protohistorique, éléments naturels de l'enceinte.
Vestiges du village protohistorique, vue montrant l'utilisation des parois naturelles pour fixer des poutres
Vestiges du village protohistorique, vue de l'alliance des murs construits et des parois naturelles.

Le village était protégé par une enceinte en grande partie naturelle. Enclos et habitations s'appuyaient largement sur les rochers dolomitiques Des mortaises destinées à recevoir les extrémités des poutres qui supportaient les toits sont visibles sur la paroi rocheuse.

Vestiges du village protohistorique, vue d'un abri trogloditique sommaire, grotte avec petits murs bâtis.
Vestiges du village protohistorique, vue d'un abri (ou enclos) sous roche avec murs pierre sèche.
Vestiges du village protohistorique, intérieur d'un habitat avec restes de pavage.

De petites grottes et abris rocheux ont été aménagés en habitations.

Des restes de pavage sont encore visibles dans certaines d'entre elles.

Vestiges du village protohistorique, cheminée de fée, colonne naurelle de pierre, vue élargie.

Non loin du village se trouve le lieu-dit

La Place où l'érosion a laissé une curieuse cheminée de fée au milieu d'un vaste espace circulaire.

Vestiges du village protohistorique, cheminée de fée, colonne naturelle de pierre, vue rapprochée.
Vestiges du village protohistorique, cheminée de fée, colonne naturelle de pierre, vue très rapprochée