De la nuit des temps à l'antiquité :

un village antique

Souvent qualifié dans certains guides, ou sur les cartes, de "village protohistorique", cet habitat semi-troglodytique a été incrusté dans le chaos rocheux qui lui servait de structure. Une vingtaine d'habitations de petite taille (quelques mètres carrés) ont été recensées. Ce village remonte en fait au début de notre ère, mais il a été partiellement utilisé jusqu'au siècle dernier.

 

Il faut toutefois garder en mémoire que l'implantation humaine sur le site des Arcs de Saint-Pierre est beaucoup plus ancienne ainsi qu'en attestent les vestiges découverts à la grotte de la Baumelle.

Le village était protégé par une enceinte en grande partie naturelle. Enclos et habitations s'appuyaient largement sur les rochers dolomitiques Des mortaises destinées à recevoir les extrémités des poutres qui supportaient les toits sont visibles sur la paroi rocheuse.

De petites grottes et abris rocheux ont été aménagés en habitations.

Des restes de pavage sont encore visibles dans certaines d'entre elles.

Non loin du village se trouve le lieu-dit

La Place où l'érosion a laissé une curieuse cheminée de fée au milieu d'un vaste espace circulaire.

  • google-plus-square
  • Twitter Square
  • facebook-square

Copyright Claire et Robert Belmas

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now