L'énigme du Pied-Griffé

 

Point de départ : Angles-sur-l'Anglin

Lorsque nous sommes allés à Angles-sur-l'Anglin (Vienne), c'était pour visiter, entre autres,  une carrière de sarcophages du Ve siècle, mentionnée sur un topoguide. Incidemment, sur la carte IGN, nous avons noté, à proximité, le nom du hameau de Pied Griffé, qui nous a intrigués. Nous ne soupçonnions pas que l'explication de ce toponyme étrange se trouvait  justement à la carrière où nous avions décidé de nous rendre.

 

Le beau village d'Angles-sur-l'Anglin avec ses rues pavées, sinueuses et fleuries, est dominé par les ruines imposantes de l'ancien château des évêques de Poitiers.

Eglise du village

Ruines de l'ancien château des évêques de Poitiers

La Cueille, une ruelle ombragée, fraîche et accueillante :  un cadeau pour le randonneur.

Le village voisine également avec le site du Roc-aux-Sorciers où, dans un abri magdalénien, ont été retrouvés de fabuleux bas-reliefs préhistoriques de plusieurs dizaines de mètres de long, sculptés voici 15 000 ans. Ils attestent d'une maîtrise artistique remarquable et utilisent, en particulier, la technique de l'anamorphose.

Fragment du bas-relief du Roc-aux-Sorciers

Détail du bas-relief

Après des fortunes diverses, le musée où des reproductions de ces merveilles (qui devraient être classées au patrimoine de l'humanité) sont présentées est à nouveau accessible aux visiteurs.

Mais revenons au Pied-Griffé.

 

Le nom est un peu menaçant : il évoque quelque animal sauvage agressif, voire le diable en personne, dont cette caractéristique morphologique est traditionnelle dans l'imaginaire collectif.

 

Partez avec nous pour une randonnée où

la solution de l'énigme nous attend...  (cliquez sur le lien)

 

 

  • google-plus-square
  • Twitter Square
  • facebook-square

Copyright Claire et Robert Belmas

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now